Marche sur le feu

On peut y assister entre janvier et février à Beaux-Songes, à quinze minutes des Villas. Très impressionnant parce qu’empreint de piété et de ferveur, le Theemedhi (ou marche sur le feu) fait partie des cérémonies religieuses de la communauté tamoule, en l’honneur de la déesse Amen.

Acte de foi et de purification, la marche sur le feu a été précédée d’un carême végétarien afin de préparer son corps et son esprit. La cérémonie débute par des prières au temple adjacent abondamment décoré, puis la procession se dirige au bord du tapis de braises. Au milieu des prières et incantations, des chants et des tambours, des senteurs entêtantes de l’encens, point de liesse, les visages sont graves et concentrés, les lèvres murmurent des promesses. Les hommes sont souvent torse nu, ils portent des offrandes, les femmes tiennent souvent un jeune enfant dans les bras. Le jaune et l’orange dominent, tranchant sur le gris des braises. Le prêtre bénit les premiers fidèles qui s’avancent sans hésiter et traversent le tapis de braise sans autre expression qu’une intense concentration. Nombre de promesses faites à cette occasion sont éprouvées par la foi. Un petit bassin de lait apaise les pieds après l’épreuve et conclut le rituel de purification.

Une magnifique cérémonie à vivre si vous avez la chance d’être à Maurice durant cette période.