• Menu
  • fr
Carnet de voyage

Partez à l'aventure avec Bettina, votre guide local

no results
image

Les Gorges de la Rivière Noire : Aventurez-vous en pleine nature

  • 03/16/22
  • Activités

Envie d’un grand bol d’air pur ? Ne boudez pas votre plaisir et partez à la découverte de la dernière forêt primaire endémique de l’île Maurice. Le parc national des Gorges de la Rivière-Noire offre une multitude d’activités possibles et accessibles à tous, entre ses forêts, ses sentiers, ses cascades et rivières et ses montagnes, à dix minutes de votre resort, Marguery Villas.

Comment découvrir les Gorges ?

Tout dépend de vos envies. Le parc ouvre à 7h, horaire préféré des marcheurs et autres joggeurs pour la fraîcheur du petit matin et la tranquillité des lieux. Durant la semaine, on y croise peu de gens, l’endroit étant plutôt prisé en famille le week-end.

Certaines familles se garent à l’entrée du parc et parcourent les 2.5km de route tranquille et ombragée à pied jusqu’au parking en suivant les enfants à vélo ou en roller. Vous réservez vos forces pour la découverte des sentiers ? Allez directement au parking du parc.

Immersion dans une nature préservée et endémique

Géré par le Service de la conservation des parcs nationaux, le parc national – d’accès gratuit -couvre une superficie de 67,54 km ², une forêt sèche et humide et 60 kilomètres de sentiers. Sa forêt couvre 2,5% de la surface de l’île et on y retrouve plus de 300 espèces endémiques de plantes et 9 espèces d’oiseaux uniques à Maurice, dont le fameux pigeon rose, la crécerelle et la grosse cateau verte. Le Piton de la Petite Rivière-Noire, le plus haut sommet de l’île, culmine à 800m.

Dès l’arrivée, n’hésitez pas à visiter l’installation destinée aux visiteurs qui recense la vie animale et végétale des lieux, pour mieux repérer les espèces que vous ne manquerez pas de croiser dans le parc.

Balade à l’ombre et bras de rivière

La première partie du parcours est à la portée de tous. La piste arborée est par moment caillouteuse (gare aux chevilles) et à la saison des pluies, il est probable que vous traverserez les quelques gués les chevilles dans l’eau. Autour de vous, les grands arbres bruissent doucement au gré du vent, une cateau verte fait entendre son cri aigu et vous verrez sans doute des chauve-souris de belle taille survoler les arbres en fin d’après-midi. Çà et là, des sentiers balisés grimpent vers les sommets. Le kiosque est le haut-lieu des pique-niques mais pour plus d’intimité, n’hésitez pas à prendre l’un des premiers sentiers après le parking, vous tomberez sur les bras d’eau vive et fraîche. La pause trempette s’impose en été mais en période de grosses pluies, le débit est rapide, surveillez les enfants.

Les Gorges version trekking pour sportifs confirmés

Vous êtes un grimpeur à qui le dénivelé ne fait pas peur ? A vous les sentiers de pro : entre Difil, Pétrin, Macchabées, le Piton, l’expérience est multiple et les plaisirs à la hauteur des difficultés. L’important : avoir les bonnes chaussures, de l’eau et si possible, partir en groupe. Il n’y a pas de réseau dans le parc, donc si vous êtes en solo, prévenez la conciergerie de votre heure de retour prévu : il arrive que des promeneurs s’égarent. La vue du sommet sur la côte ouest et l’intérieur de l’île est absolument fabuleuse et vaut bien l’effort !

Une sortie rafraîchissante et revigorante, à faire en famille ou entre sportifs. Et si nos concierges vous organisaient un pique-nique dans les Gorges ? On vous dit tout ici.