• Menu
  • fr
Carnet de voyage

Partez à l'aventure avec Bettina, votre guide local

no results
image

Excursion : Une journée à Chamarel, île Maurice

  • 04/27/22
  • Activités, Destination

Envie d’une promenade rafraîchissante dans les hauts ? Direction Chamarel, un charmant village qui surplombe le magnifique lagon du Morne. Les hauteurs de Maurice réservent de belles surprises et des rencontres authentiques avec les habitants de ces petits villages peu fréquentés. Suivez le programme d’une journée en immersion, avec chaussures de marche ou de sport.

Route en lacets et panorama somptueux

A la sortie de Marguery Villas, prenez la direction du Morne. Après la traversée du village de la Petite Rivière-Noire, prenez la route qui longe l’église et qui grimpe allègrement vers les sommets du parc national des Gorges. Déjà, la température descend, même si le dénivelé est peu important. La route en lacets s’ouvre des forêts denses, aux verts éclatants. Ouvrez l’œil, dans cette nature préservée vivent de nombreux singes, les macaques peu farouches.

Après une dizaine de minutes, vous arrivez au point de vue pour votre première escale : un panorama époustouflant où l’émeraude des forêts cède le pas au turquoise du lagon. L’île se découpe dans la magnifique lumière et révèle ses charmes insulaires vus du ciel.

A la cueillette des goyaves de Chine !

C’est la bonne surprise de cette excursion en avril : la saison des goyaves de Chine, une tradition qui fait intégralement partie du folklore local. D’avril à juin à Plaine Champagne (à une dizaine de kilomètres de là), munis d’un sachet, les Mauriciens partent à l’assaut de ces bosquets qui portent les précieux fruits rouges. On trouve deux sortes de goyaves à Maurice : les goyaves « de Chine » rouges, légèrement acidulés, et les goyaves « de Chine de France » (ne cherchez pas d’explication, c’est ainsi), plus gros, jaunes et un peu plus acidulés. Le goyavier pousse de chaque côté de la route, il suffit de se garer et de pénétrer cette végétation épaisse qui souvent s’élève haut. La tâche n’est pas toujours aisée, on s’interpelle pour éviter de se perdre, mais le résultat vaut la peine : les goyaves se dégustent nature, avec une pointe de sel et piment ou en gelée et confiture. On en mange généreusement durant la cueillette mais attention toutefois aux excès.

Un bon repas mauricien

Vous voilà en appétit après cette cueillette épique. Nous vous proposons deux choix : un déjeuner typique dans l’une des tables d’hôtes du village ou une pause plus gastronomique au restaurant Le Chamarel. Dans les deux cas, vous dégusterez une cuisine mauricienne, mais la table d’hôtes permet une immersion plus intimiste et passionnante d’échanges avec les villageois.

Visite à la Rhumerie de Chamarel

Avec sa belle cheminée, sa distillerie et ses hectares de plantations fruitières, la Rhumerie de Chamarel propose une expérience intéressante pour tout savoir de la fabrication des rhums agricoles de qualité. Découvrez le processus de fabrication avec les alambics en cuivre et les chais avec leurs fûts de chêne dans lesquels vieillissent le rhum. Les parents seront ravis de déguster les différents rhums et de ramener un cadeau 100% local dans leurs bagages.

Emballés par cette excursion ? Demandez conseil à votre conciergerie pour réserver un lieu où déjeuner et enchantez tous vos sens !