• Menu
  • fr
Carnet de voyage

Partez à l'aventure avec Bettina, votre guide local

no results
image

8 noms de villages poétiques de l’île Maurice

  • 04/27/22
  • Destination

Il suffit de partir à la découverte de l’île durant votre séjour pour succomber au charme poétique du nom de certains de villages. Les colonisations successives, l’Histoire, les anecdotes et autres héritages culturels façonnent la dénomination pittoresque de Quatre Cocos, Curepipe ou la Pointe du Diable.

–       Poudre d’Or

Selon Bernardin de Saint-Pierre, auteur du roman « Paul et Virginie”, c’est le sable particulièrement doré qui donne son nom au village côtier à une quinzaine de minutes de Mythic Suites & Villas sur la côte est. C’est aussi face à ce village que l’auteur place le naufrage du Saint-Géran, auquel un monument rend hommage sur le front de mer.

–       Trou d’Eau Douce

Le village tire son nom de la confluence entre une source d’eau potable et la mer. Trou d’Eau Douce fut l’un des points d’ancrage et de ravitaillement des Hollandais en route vers leurs colonies aux Indes néerlandaises.

–       Quatre Cocos

Le nom du petit village côtier de Quatre-Cocos rend hommage à quatre personnages historiques du début du 20ème siècle, quatre « cocos » qui œuvrèrent pour la région comme pour le pays.

–       La Pointe du Diable

Entre l’Anse du Petit-Sable et Anse-Bambous, la Pointe-du-Diable était une base militaire importante pour les Français. On y trouve un fort et une batterie de canons anti-navires pour se protéger des invasions des ennemis anglais venant de la mer. Sa proximité stratégique avec Grand-Port rappelle la seule victoire maritime de Napoléon en 1810.

–          Quatre-Soeurs et Deux-Frères

Les villages voisins de Quatre-Sœurs et Deux-Frères doivent leur nom aux six héritiers de la famille Chéron. C’est l’une des côtes les plus paisibles de Maurice. Bordée de belles montagnes au vert éclatant, la vie s’écoule tranquillement entre mer et sommets.

–          Mahébourg

Le village du sud rend hommage au gouverneur français Mahé de Labourdonnais, qui au début des années 1800, en érigea l’édification des murs. Le charmant village est certainement l’un des plus marqués par son passé colonial avec notamment son magnifique petit musée naval.

–       Gris-Gris

Sur la côte sud-est, ce relief accidenté rappelle la Bretagne et ses falaises qui dominent les eaux bleu outremer. Avec ses vagues, son embrun et son vent permanents, l’ambiance y est délicieusement mélancolique, d’où le nom.

–       Le Morne

A une vingtaine de minutes de Marguery Villas, la montagne qui donne son nom au village côtier, fut le cadre d’une tragédie. En 1835, au lendemain de l’abolition de l’esclavage à Maurice, un détachement de policiers anglais fut envoyé informer les esclaves marrons du Morne de leur libération. Mais ceux-ci se méprirent sur leur intention et, pris de panique, se jetèrent du haut de la falaise.

–          Curepipe

Curepipe, étape importante de la diligence, permettait aux voyageurs de fumer et de curer leur pipe, comme le faisaient les soldats napoléoniens, installés dans une garnison au sein de la ville.  

N’hésitez pas à partir sur le chemin des écoliers en suivant cet itinéraire des noms poétiques de villages de la côte est à l’ouest de Maurice pour mieux savourer l’héritage multiculturel de l’île.